> Une approche communicationnelle des organisations et des entreprises

Présentation résumée de mon Mémoire de MASTER 2 pour une justification de l'intégration d'un communicant d'entreprise

 

DES MOTIFS DE L'ENTREPRISE A LA MOTIVATION DES ACTEURS

Pour la gestion des risques d'une communication en rupture

 

Le monde du travail moderne paraît plus que jamais déconnecté du sens social. Il s'organise au milieu de motifs individuels complexes qui s'accommodent de moins en moins d'un système contraignant et univoque. L'admettre, s'est déjà s'ouvrir à la résolution du problème.

Dans le même temps, l'essor récent des Technologies de l'Information et de la Communication a permis une interconnexion des acteurs qui, s'ils témoignent d'une ressemblance techno-culturelle certaine, font entendre une réelle dissonance socio-culturelle

Notre Monde que l'on admet volontiers "global", d'un point de vue strictement matériel, apparaît de plus en plus hétérogène ; les entreprises voient alors se dresser face à elles un principe que l'on pourrait qualifier d'"écueil du même" : chercher à optimiser le seul profit en oubliant de fédérer solidement une pluralité de cultures, de micro-cultures, d'attentes morales et sociales, de motifs hédonistes variés, est voué à l'échec. Cette réalité ne résiste plus à une construction du social qui se fait aujourd'hui par l'entente, l'échange, les réseaux sociaux...

L'entreprise, pour éviter toute rupture, non seulement communicationnelle, mais aussi sociale, devrait avoir pleinement conscience des enjeux sociétaux qui conditionnent aussi sa pérennité : ainsi se doit-elle d'assurer la motivation réelle et sincère de ses acteurs par la prise en charge de leurs attentes et besoins. En ce sens, le rôle du communicant d'entreprise est essentiel pour accompagner les décisions stratégiques, organisationnelles ou fonctionnelles.